La stérilisation du chat

Faire stériliser son animal domestique, qu’il s’agisse d’un chien, d’une chienne, d’un chat ou d’une chatte, fait partie des étapes incontournables de la vie de votre compagnon. Les idées reçues sur la stérilisation du chat ont la vie dure, et sont à l’origine de débats et discussions : de nombreuses personnes estiment en effet que la stérilisation est mauvaise pour l’équilibre hormonal et général de l’animal, et que la chatte ou la chienne doivent impérativement avoir eu une portée avant d’être opérées. De plus, certains propriétaires de chien / chat ne voient pas d’un bon oeil la stérilisation, qu’ils assimilent, à tort, à une mutilation de leur animal. Enfin, la stérilisation n’entraîne pas de retard de croissance : les chatons stérilisés avant trois mois ne sont pas plus petits que ceux qui sont stérilisés plus tard.

Les propriétaires de chiennes ou de chattes qui envisageraient de leur faire avoir des petits peuvent opter pour des traitements médicamenteux, prescrits par le vétérinaire, et qui comportent des contraintes importantes : il s’agit généralement de comprimés qui doivent être pris quotidiennement et sans oubli, ou d’injections pratiquées par le vétérinaire, qui peuvent entraîner de nombreux effets secondaires et indésirables.

Les mâles comme les femelles peuvent être stérilisés : chez les mâles, chiens ou chats, la stérilisation se pratique sous forme de castration, qui consiste à enlever les testicules du chien ou du chat, ou de vasectomie, qui empêche le passage des spermatozoïdes sans supprimer la production d’hormones. En d’autres termes, la castration est plus « radicale », puisqu’elle supprime les possibilités de reproduction et annihile les comportements gênants tels que la fugue, la tendance à l’agressivité, les marquages de territoire.
Quant aux femelles, chiennes ou chattes, elles peuvent être stérilisées de différentes manières en procédant à l’ablation des ovaires et / ou à celle de tout l’utérus. Ces opérations sont courantes : elles comportent assez peu de risques, et les complications sont rares, à condition d’être pratiquées sur des animaux en bonne santé et à jour de leurs vaccins. La stérilisation est un acte chirurgical simple, qui ne nécessite pas d’hospitalisation de l’animal et dont il se remet rapidement.
La stérilisation chirurgicale a comme principale caractéristique d’être irréversible. Le chat ou la chatte stérilisé(e) peut après l’opération, avoir des problèmes de surpoids, du fait d’une modification de ses dépenses énergétiques : il convient de surveiller de près son alimentation, en particulier pendant les deux à trois mois suivant l’opération.